English Version

ACO – Vue d’ensemble

 

ACO Conférence

conférenciers principal

Soumissions à la conférence

Inscription à la conférence

Résumés de conférence

Documents complets de la conférence

 

 

ACO – Aperçu

 

Les continents du monde entier font face à de nombreux défis en essayant de réformer et d'améliorer la qualité de leur éducation et le continent africain ne fait pas exception. La plupart des pays ayant des caractéristiques communes se réunissent généralement pour former des organisations de programmes d'études afin de les aider à atténuer les défis liés à l'élaboration des programmes d'études. Le curriculum est considéré dans une perspective plus large comme une arme capable de changer la façon dont les différentes personnes perçoivent l'éducation. L'African Curriculum Organization a pour but de promouvoir le développement des programmes d'études, la recherche et le développement de matériels d'appui au curriculum et de créer des synergies entre autres choses.

L'idée de créer l'African Curriculum Organization (ACO) est née au cours d'un séminaire régional sur «la formation avancée en développement et en évaluation systématiques des programmes» qui a eu lieu au Ghana en 1975 et l'approbation de sa création par les ministres de l'éducation. Les États membres de l'Union africaine (OUA) se sont rencontrés lors de la Conférence des ministres de l'éducation en 1976 au Nigeria.

ACO a été créé dans le but d'en faire un parapluie qui rassemble tous les praticiens du curriculum en Afrique et certains membres affiliés de pays européens. Le Centre national de développement des programmes d'études (NCDC) en Ouganda est le fer de lance du processus de relance de l'ACO avec l'intention de:

·       Renforcer les capacités des différents concepteurs de programmes d'études dans les pays africains en matière de théorie et de pratique de base en matière de développement curriculaire.

·       Minimiser les incohérences dans la prestation des programmes et maintenir des normes comparables aux normes internationales.

·       Fournir l'infrastructure, l'équipement, la formation des enseignants et des cours de recyclage pour les concepteurs de programmes d'études.

·       Partager des expériences dans l'élaboration et la mise en œuvre du curriculum.

·       Forger des objectifs communs en fonction des besoins particuliers du continent africain.

·       Susciter des partenariats étroits avec des organisations locales et internationales, offrant aux étudiants un large éventail de possibilités de découvrir le monde du travail parmi d'autres.